TALK: Emeline

Hello tout le monde,

En cette jolie date du 8 mars, journée de la femme, on se retrouve pour un article consacré à l’une de mes amis les plus proche et qui sera sous forme de talk. Je vous laisse découvrir son univers. Let’s go!

Fiche d’identité:

Prénom: Emeline
Personnalité: Curieuse, créative, gentille, déterminée
Hobbies: Voyages, photographie

Salut Emeline ! Tout d’abord, je te remercie pour ta participation à ce petit talk. Hâte que tu nous en dises un peu plus sur toi.
Emeline, qui es-tu ?

Hello tout le monde,

Alors je m’appelle Emeline, j’ai 21 ans. J’aime bouger, voyager, faire des nouvelles rencontres et découvrir de nouvelles choses. D’ailleurs je pense que mon parcours scolaire peut en témoigner. Après mon lycée à Orléans, je suis allée à Tours pour deux ans pour faire un DUT Techniques de commercialisation. Celui-ci à révéler mon attrait pour le Marketing et la Communication. Ainsi, pour continuer sur cette lancée, j’ai décidé d’aller à Montpellier et d’intégrer en troisième année « Montpellier Business School ». Actuellement en Master 1, je suis en Erasmus à Riga pour 1 an.

Bon, pour ceux qui ne le savent pas, Riga est la capitale de la Lettonie située dans les Pays Baltes. Même si au premier abord, cette destination ne fait pas rêver (je vous l’accorde ahah), je ne regrette absolument pas mon choix, et j’espère que l’article de Fabiola sur la Lettonie qui arrive très prochainement vous donnera envie de visiter Riga. J’ai choisi la Lettonie pour deux (trois) raisons. La première étant que les Pays de l’Est m’intriguaient, la deuxième est la possibilité de pouvoir voyager dans tous les pays qui sont aux alentours à moindre prix. Pour le moment j’ai visité Tallinn (Estonie), Helsinki (Finlande), Oslo (Norvège), et Stockholm (Suède). Et j’ai encore plein de voyages en perspective… ! Vous l’aurez donc compris je suis une travel addict ahah. (Et la troisième raison est qu’après avoir effectué un test d’anglais dans mon école, mon niveau d’anglais qui était moyen avant d’arriver à Riga, ne m’a pas permis d’avoir beaucoup choix de destinations).

Wow, tant de choses ! Génial ! Et actuellement, tu es en Lettonie pour un Erasmus. Parle-nous un peu plus de cette expérience.

Comment décrire Erasmus… une expérience juste incroyable ! Basée sur des rencontres, des découvertes des voyages, des sorties, des activités… (bon je pourrais parler des cours mais je ne retiendrais pas ça de mon expérience haha).

Arrivée en septembre 2018, ma vie a commencé à aller à 2000 à l’heure à partir du moment où j’ai posé le pied à l’aéroport de Riga. J’ai eu la chance de découvrir très rapidement des personnes qui sont devenues mes piliers ici, et sans qui, mon aventure n’aurait absolument pas été la même. Ensemble, nous avons voyagé dans la Lettonie à la découverte des parcs nationaux, et nous avons voyagé dans d’autres pays. Dernier point et pas des moindres, Erasmus life = soirées ! Donc il est vrai que nous allons en soirée très régulièrement donc pas le temps de s’ennuyer ahah.

Ce que je retiendrais surtout de mon Erasmus c’est toutes les personnes que j’ai rencontrées et que je rencontre encore (espagnol, tchèque, italien, croate, allemand, français, allemand, lettons etc.). C’est fou à quel point ça aide à ouvrir son esprit à de nouvelles choses. Je quitte la Lettonie fin mai et je pense que ça sera un déchirement de quitter les personnes avec qui j’ai passé mon année et de quitter cette vie complètement hors du commun. Le comeback en France va être très dur ahah. Petite déprime en perspective :p !

Ahah, Erasmus life! Cela me rappelle de bons souvenirs de mon Erasmus. Et tous tes voyages effectués donnent envie de s’évader. Une ou des prochaines destinations en vue ?

Bien sûr ! Je ne veux plus m’arrêter de voyager, il y a tellement de choses à voir et à découvrir sur cette planète. Je prévois de faire pendant mon Erasmus, Saint-Pétersbourg et Moscou (Russie), et Vilnius (Lituanie).  Et d’ici une semaine, je vais faire l’une des destinations de mes rêves… LA LAPONIE !!

A peine terminé mon Erasmus en Mai, je m’envolerais pour Porto et Lisbonne (Portugal) avec des amies, pour quelques jours.

L’année scolaire prochaine j’effectue une année de césure avec un stage de 6 mois en France (pour réalimenter mon compte en banque ahaha), puis je compte faire 6 mois de stage à l’étranger. Dans l’idéal, je souhaiterais partir avec Fabiola (hehe) ! Peut-être aux Pays-Bas, mais la destination n’est pas encore certaine.
Enfin, mon rêve serait également d’avoir une expérience au Canada dans le futur.  Non pas que j’aime le froid hein, mais les pays du Nord m’intriguent.

Ahah, elle vient de vous spoiler que j’aimerai partir l’an prochain avec elle ! To be continued. J’ai vu que l’un de tes hobbies est la photographie. D’où t’es venue cette passion pour la photographie ?

En effet, j’adore la photographie et plus particulièrement les photos de voyages (on se demande pourquoi ahaha). Dès l’âge de 15 ans, mon père m’a offert mon premier appareil photo, un Reflex. Je ne pouvais plus m’en passer surtout pendant mes premiers vrais voyages en Croatie et en Andalousie. C’est un plaisir de photographier des endroits qui sont absolument sublimes. Je sais que rien n’est plus beau que de voir par nos propres yeux les endroits, mais j’aime tellement regarder des photos de voyages (j’aime vraiment Instagram pour ça d’ailleurs), elles me donnent encore plus envie de découvrir le monde !

As-tu une petite histoire (anecdote) à nous partager ?

Le Blog de Fabiola est dédié aux histoires concernant la femme, leurs soucis, leurs vies etc. Et donc j’ai bien une histoire qui me vient en tête, bien qu’elle ne soit pas très joyeuse, je souhaite la partager à toutes les personnes et plus particulièrement aux femmes qui peuvent être parfois un peu naïves.

Durant mon Erasmus il m’est arrivé une histoire pas agréable du tout. Lors de mon premier semestre j’ai fait la connaissance d’étudiants hyper cools et dont je pensais que je pouvais avoir confiance. Je pensais bien les connaître après tous les moments que nous avions passés ensemble. Mais il s’est avéré qu’un soir l’une de ces personnes (un homme) m’a proposé de le rejoindre lui est ses ami(e)s dans un bar que je connaissais bien. Je ne me suis absolument pas méfiée, (comme j’avais l’habitude de faire des soirées avec eux), j’y suis allée et j’ai à peine eu le temps de rentrer dans le bar que cette personne est venue me trouver et m’a dit que nous allions tous chez lui faire un « after party ».

De là, il a commandé un taxi pour lui et moi, ce que j’ai trouvé bizarre, mais il m’a promis que ses potes allaient venir avec nous… Arrivé chez lui, quelques minutes/ heures plus tard, la personne en qui je pensais avoir confiance et qui était censé être mon pote, s’est transformée en la pire personne que j’ai rencontré de ma vie et qui me dégoûte. J’ai très vite compris qu’il m’avait menti et que personne d’autre n’allait venir.
Il a voulu me faire boire de l’alcool que j’ai bien sûr refusé, ensuite il m’a empêché de prendre mon téléphone pour que je commande un taxi et que je rentre chez moi ou pour même appeler mon coloc. Je lui ai dit clairement que je ne voulais pas être seule avec lui, que je n’étais pas à l’aise (mon niveau d’anglais à l’époque n’étant pas très bon j’avais peur de ne pas me faire comprendre) mais je pense que le mot « NO » est international. Il faut savoir que cette personne est imposante par sa carrure donc j’avais peur que s’il m’arrivait un truc, ou que s’il allait plus loin je ne puisse pas me défendre …  

Bref, il a voulu me faire boire, danser avec moi, je refusais… mais il est devenu très, voire trop, entreprenant avec moi et a essayé de m’embrasser, a été beaucoup trop tactile bien que je le repoussais du mieux que je pouvais… j’avais l’impression d’être avec un animal. Lorsque j’ai enfin réussi à m’écarter de lui, j’ai attrapé mon téléphone et j’ai réussi à prendre mon taxi au plus vite.

Cette nuit-là, j’ai eu très peur de ce qui aurait pu m’arriver car je me sentais vraiment impuissante face à cette situation. Heureusement que ça n’a pas été plus loin et que j’ai réussi à partir à temps.

Le lendemain cet homme à oser me demander si je l’avais dit à des gens, ce que j’avais dit, et à qui ! Il m’a également demandé de ne pas en parler. S’il pensait que j’allais encore l’écouter, et bien il se trompait ! La preuve, je vous fais part de cette histoire et surtout je ne voulais absolument pas que ça arrive à l’une de mes copines ici qui était amie avec.

Merci pour ce témoignage et je suis sûre que ce n’a pas été facile d’être dans cette situation.
Quel serait ton conseil d’ailleurs ?

Ne pas faire vite confiance aux gens, même si on croit les connaître. Ne pas être trop naïve comme j’ai pu l’être cette nuit-là ; je m’en voulais terriblement après.

J’ai eu la chance d’avoir l’un de mes meilleur ami d’Erasmus à mes côtés quand j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps tellement j’ai eu peur, j’en voulais à la terre entière et plus particulièrement aux hommes.

Mon second conseil est si possible, d’en parler. Personnellement ça m’a beaucoup aidé à penser à autre choses et à être plutôt révoltée que triste. Et ça permet aussi, parfois, d’éviter que ça arrive à d’autres personnes qui connaissent également cette personne.

Il est important pour moi de parler de cette histoire parce que je suis révoltée que ce genre de choses arrive. Alors oui, le pire ne met pas arrivé et heureusement mais pour moi ce genre d’histoires doit être partagé car on pense trop souvent que ça n’arrive qu’aux autres.
Aujourd’hui, je ne pense pas être complètement guérie de cette histoire car il m’arrive de le croiser encore dans certaines soirées. Et puis dès qu’en soirée un homme tente de se rapprocher de moi et à être entreprenant, je pars car j’ai toujours les images traumatisantes de cette nuit-là dans ma tête et je ne peux plus laisser ça m’arriver à nouveau ! Et d’ailleurs ça ne devrait arriver à personne !

Je suis complètement d’accord avec toi. D’ailleurs, peu importe la situation, lorsqu’une personne refuse quelque chose, il faut respecter sa décision.
Je sais que cette histoire t’a marqué et que ça te tenait à cœur de la partager avec nous et je t’en remercie. Et puis merci Emeline de nous avoir aussi partagé tout ton univers. Ce fut un plaisir de t’interviewer !

Merci beaucoup Fabiola pour cet interview, j’espère qu’elle sera intéressante à lire pour vous.

Vous pouvez retrouver Emeline sur Instagram via son feed «https://www.instagram.com/em_lyne/ » qui est bourré de jolies photos.

Nous, on se retrouve très prochainement pour un article consacré à la Lettonie car oui j’ai eu la chance d’aller lui rendre visite récemment. N’hésitez pas à me suivre, commenter, aimer mes articles.

Une réponse sur « TALK: Emeline »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.