Le Saviez-Vous?

Hello la communauté ? Comment allez-vous en ce deuxième confinement ? En tout cas, j’espère que vous vous portez bien. Comme la tradition le veut, j’ai disparu de mon blog pour mieux revenir pendant cette période de confinement. C’est pour voir si vous êtes toujours aussi fidèle à me lire hihi (ou juste une grande flemme s’est installée 🤪). Du coup, pour inaugurer ce retour j’ai décidé de lancer une nouvelle rubrique en plus des trois autres. Alors mesdames et messieurs, dites bonjour à la rubrique « Le Saviez-Vous ».

Concept :

En gros l’idée est de vous sortir un article général d’un sujet afin que l’information puisse être diffusée en essayant au mieux de déceler les bonnes informations des fakes news. Pour le moment, j’aimerais que ce soit des articles assez courts où toutes les informations nécessaires soient concentrées de manière la plus neutre (je l’espère). On parlera des faits actuels mais également passés. J’essaierais d’en publier assez souvent mais je ne garantis rien. Puis peut-être à la longue, je transformerais cette rubrique en un podcast (faites pas semblant, j’ai une superbe voix… ou pas lol).

Pourquoi ?

2020 essaie d’avoir notre peau, on ne va pas se mentir. Et ces derniers mois ont été intenses avec la pandémie mais également avec tous les mouvements #blacklivesmatters #women #freeughyurs #endsars et tant d’autres. Et justement c’est sur le tant d’autres auquel je souhaiterais insister. Certains mouvements ont pris de l’ampleur via les réseaux sociaux certes mais ont été très éphémères, ne laissant pas le temps de comprendre réellement dans quel but ils ont été initiés. Ou encore même, ces mouvements ne sont pas mis en lumière dans les grands journaux télévisés, pas réellement étonnant à vrai dire.

Je pense que cette rubrique permettra de véhiculer des informations qui nécessitent d’être mis en avant.

Bon assez blablater, passons à présent à mon premier article « Le Saviez-Vous #challengeaccepted »

Leggo1 #challengeaccepted :

Il y a quelques mois, j’ai reçu dans mes messages Instagram, un joli message de @lillimatilda.

By the way, you all need to go and read all articles of her. She is Finnish, we spent quality times together in Erasmus and she is a blogger. She gives important advices concerning personal development. She is incredible as a human being and as a writer also. Thank you to challenge me with your sweet message. Let us get back to the article.

Ce message était beau : il montrait la reconnaissance de la place et le soutien d’une femme à une autre. À la suite ce message, il fallait poster une photo de soi-même en noir et blanc sur Instagram, en incluant l’hashtag #challengeaccepted.

Source: News18.com

Néanmoins, cela faisait quelques jours que je voyais tourner ce fameux hashtag « challenge accepted » sans comprendre à quoi il correspondait ! J’ai mis d’ailleurs beaucoup de temps avant de le comprendre. J’avais fait des recherches mais rien de concret et un jour je suis tombée sur un post Instagram de @blackbeautybag qui a expliqué le mouvement de manière tellement concrète que je me suis dit qu’il fallait que je vous fasse un article. 

(1: C’est parti! Abréviation de « Let us go »).

Qu’est-ce que le #challengeaccepted?

Cet hashtag a été lancé par des militantes turques pour dénoncer les violences faites aux femmes dans leur pays. Selon les informations turques, en 2019, il y a eu 474 femmes tuées dues aux violences. Le nombre risquerait d’être en augmentation en 2020 en partie due au confinement.

Source: What’s the real story behind those #challengeaccepted photos – Global Citizen

Initialement, le mouvement #challengeaccepted a été lancé afin de rendre hommage aux femmes décédées, ces dernières faisant la UNE des journaux turcs par leur photo en noir et blanc. Le mouvement a pris davantage d’ampleur par le récent de décès d’une jeune turque (Pinar Gültekin) afin de sensibiliser aux violences conjugales existantes encore au 21ième siècle. 

Source: #Challengeaccepted. The « Challenge » is being a woman in Turkey – The Lazy Woman

Pour faire un parallèle en France, selon Noustoutes.org, en 2019, 149 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Le 2 novembre 2020, 79 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. 

Ce que le message du mouvement souhaite transmettre est qu’en mettant une photo de chaque femme en noir et blanc, celle-ci aurait pu être la victime. Il met également en avant la solidarité des femmes envers celles qui subissent des violences conjugales.  

Comment faire des actions ?

1/ Un peu dans la même veine du mouvement « Black Lives Matter2 », des actions peuvent être faites via des pétitions ! 

Signer une pétition peut aider à faire avancer des choses, alors n’hésitez pas à signer et à partager les pétitions autour de vous. 

Je vous glisse une pétition ci-dessous :

2/ Ensuite, s’informer de ce qu’il se passe : que ce soit en Turquie, en France, en Afrique ! L’information est partout, sur internet, dans les journaux, dans les livres alors prenons tous le temps de se rendre compte de ce qu’il se passe réellement dans la vie de tous les jours tout en discernant le vrai, du faux. Je vous laisse quelques Instagram qui véhiculent des informations importantes (de manière générale) : 

3/ Parler de l’actualité à son entourage afin de propager les informations !  

(: « La vie des noirs compte »).

Quelques photos de femmes qui m’inspirent

J’ai voulu alors moi aussi participer à ce challenge (oui 20 ans après mais bon ça passe) mais sous une autre manière, en partageant les femmes qui m’inspirent et se battent chaque jour (et celles qui m’ont inspiré 🕊) pour des principes fondamentaux. Elles sont formidables, fortes et incroyables. Merci d’être vous mesdames, d’être des alliées importantes dans ma vie : vous êtes toutes des girl-boss.

J’espère que cet article vous permettra de mieux comprendre ce challenge qui a tourné pendant ces dernières semaines.

Et à vous mesdames, continuons à rester solidaires entre nous 🤜🏾🤛🏼. 

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter et liker mon article ! On se retrouve vite. Prenez soin de vous ! 😌

Wax

Hey,

Como va ? Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un article axé sur la mode alors on va y remédier 😌.

Vous connaissez mon amour pour les tissus imprimés et colorés et étant donné que je suis allée au Bénin il y a quelques mois, je suis revenue avec certaines pièces en wax et c’est pourquoi qu’il me devait de vous faire un article sur ce tissu (d’ailleurs, je vous laisse aller regarder mon Haul spécial wax sur mon IG : @fabio_la). C’est parti !  

L’histoire du Wax :

Qu’est-ce que le wax ?

Même si je pense que vous en avez une idée au travers de documentaires comme celui de Flora Coquerel (Wax in the city) ou même via des expositions dans des musées (Fondation Zinsou) et par les tendances actuelles, on va tout de même faire un court historique de l’histoire du wax.

Le wax est un tissu en coton africain (parmi d’autres tissus africains) ayant des propriétés hydrophobes. Il a été vendu et est encore vendu par les Nana Benz.

Ok pause il me doit de vous parler d’un tissu africain que j’affectionne particulièrement.

Le lessi, c’est ainsi que l’on appelle au Bénin, est l’un des tissus les plus prestigieux au Bénin.

C’est un tissu africain en dentelle souvent porté pour des grandes occasions.

Bon allez on reprend le cours 😉 !

Mais qui sont ces Nana Benz ?

Ce sont des femmes d’affaires togolaises dont l’activité principale est de vendre des tissus africains ayant des slogans, couleurs et symboles dans toutes l’Afrique et hors-Afrique.

Je vous mets un lien ci-dessous d’une courte vidéo expliquant qui sont ces Nana Benz.

L’histoire des Nana Benz.

De nos jours, tout commerçant vend du wax sur le continent africain. Par exemple, au Bénin ce sont les Pakistanais qui ont presque le « monopole » de ce marché.  

Les origines du tissu

Le wax a une belle histoire : ce tissu originellement ramené par des mercenaires ghanéens, est d’inspiration indonésienne (le batik javanais). Il est principalement fabriqué aux Pays-Bas et en Angleterre pour être ensuite vendu en Afrique et hors-Afrique.

Bien évidemment d’autres marchés tels que la Chine, fabriquent également et commercialisent le wax. Certaines mamans africaines arrivent à distinguer juste au visuel les différences de qualité de wax (ceux qui proviennent d’Hollande vs ceux qui proviennent de Chine).

Savez-vous que certains tissus ont des significations ?

Même si actuellement certaines personnes y prêtent de moins en moins attention (comme moi, j’avoue…), certains tissus ont des significations par le biais des motifs afin de soit célébrer un événement (l’épiphanie ; l’Aïd ; une naissance etc) ; représenter une ethnie ou même pour prouver son amour. Pour vous dire, je me rappelle que ma mère a une robe avec des significations sur son tissu qui rend le tissu et elle encore plus belle.

Le pagne wax est aussi utilisé en tant que dot et constitue à la fois le patrimoine de certaines familles et un héritage, qui ne cesse de perdurer de générations en générations.

Aujourd’hui ce tissu est devenu trendy* et est de plus en plus présent dans les grands défilés et dans nos armoires. (*À la mode)

Designer : Elisabeth Teixeira

Lookbook :

J’ai toujours été bercée depuis ma tendre enfance par les imprimés africains donc on va dire que j’ai pas mal de pièces 😉. Je vous laisse les découvrir.

Pantalons

Jupe

Hauts

Robes

Mix & Match – Ensemble

Accessoires

Wishlist :

Honnêtement je n’ai pas de wishlist en tête car j’ai pas mal de pièces mais je sais que si je repars au Bénin, je ferais pleins d’autres tenues !

Par contre j’ai eu un joli cadeau d’un masque en tissu en wax de la designer Elisabeth.

Si vous voulez en procurer un d’ailleurs, voici son feed Instagram.

Envoyez-lui un message et elle vous répondra ! Vous pouvez la retrouver sur Vinted également : unemorueaparis.

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à suivre, commenter, aimer et partager mes articles. On se retrouve vite et prenez soin de vous.